Assainissement :


Toutes les eaux que nous utilisons au quotidien se polluent par l'usage que nous en faisons.
Les eaux provenant de la cuisine, salle de bains et machine à laver contiennent des détergents et des graisses, on les appelle les eaux ménagères ou les eaux grises. Les eaux provenant des toilettes (appelées eaux vannes ou eaux noires) contiennent des micro-organismes potentiellement pathogènes. On peut aussi trouver dans les eaux usées des métaux lourds, des médicaments ou des produits cosmétiques.

Ces eaux sont donc polluantes et doivent être traitées avant de retourner dans le milieu naturel, ceci afin de préserver l'environnement, la santé publique, les ressources en eau, et donc son cadre de vie.

En fonction du lieu où se trouve l'habitation, il existe deux manières d'assainir ses eaux usées :

On ne peut pas choisir l'une ou l'autre de ces solutions : lorsqu'un réseau public d'assainissement collectif existe et que l'habitation est raccordable (située dans la zone couverte par le réseau), il est obligatoire de s'y raccorder. Dans les autres cas, l'assainissement non collectif s'impose.

Une troisième solution, mais plutôt rare, ce trouve entre ces deux systèmes. Elle consiste à assainir ensemble les eaux usées d'un petit groupe d'habitation. Elle peut être gérée pas la commune ou par les propriétaires concernés.